lever de Mâat

Chaleur

Que l’herbe a retenue
Connaissant

Ces choses qu’un corps retient
Sans, parfois
En avoir conscience

De toutes ces naissances accompagnées
De tous ces appels rappelés

Quand avant tout, c’est après tout
Une connivence des sens

Les sens

Ces voyages aller-retours
Ces coordonnées
Les points de connexions de la géographie intérieure
Inscrite dans l’extérieur



Ces points de connexion qu’Hampâté Bâ rappelle
Quand, après tout, c’est,
Après tout : quelle naissance sans co-naissance
Quelle existence sans re-co-n-naissance

D’une re-co-n-essence

Quelle évidence sans remembrance
Quelle remembrance sans membres ?

Naître
c’est continuer un voyage
Vers
Avant

Tout
C’est après

TouT
Lieu de départ

Où tout au long de la vie
On se remembre d’une chaleur d’ailleurs
Déposée dans notre corps

Énergie

Qui a co-créé notre existence
Reconnue par celles et ceux qui nous assurent de notre existence
En nous

Appelant

Faisant Appel à l’Énergie qui nous a amené jusqu’ici
À nos ancêtres
Leurs traces dans le végétal,

Les parfums du jour
Le soleil des cyprès
Les semences des terres travaillées

Sur les champs de thé